Jean Teulé

Né le 26 février 1953 à Saint-Lô (Manche), Jean Teulé  grandit à Arcueil (94). Ses parents, militants communistes, étaient concierges d’une mairie communiste. Mauvais élève, il a la chance d’être encouragé par un professeur inspiré qui le pousse vers une école de dessin. En 1978, il entre à l’Echo des Savanes mettant en images « des reportages sur des barjots »  et signe « Gens de France et d’ailleurs". Ayant débuté l’adaptation du roman de Jean Vautrin  Bloody Mary  publié chez Glénat, l’album obtient un prix au Festival d’Angoulême en 1984. Quand l’Echo disparaît, Jean Teulé va collaborer à Circus, mensuel de l’édition Glénat de 1983 à 1986. A cette époque,  il publie Filles de nuit  et  Sita-Java .

Un jour, la télévision s’impose à lui : Bernard Rapp le producteur de L’Assiette anglaise (Antenne 2) fait appel à son talent, puis, on le retrouve sur Canal + dans l’émission-culte  Nulle part ailleurs. À l’aube des années 90, Elisabeth Gille, éditrice chez Julliard, le persuade de se lancer dans l’écriture. Son premier roman Rainbow pour Rimbaud  sortira en 1991, un hommage à l’homme aux semelles de vent  (qu’il adaptera lui-même au cinéma en 96) puis  L'Œil de Pâques , l’année suivante. Travailleur acharné, il s’enferme dans son bureau au cœur du quartier du Marais, nous offrant Balade pour un père oublié (1995), Bord cadre  (1999) et  Les Lois de la gravité  en 2003. Les poètes l’inspirent mais aussi les victimes pour lesquelles « il a toujours eu de l’empathie » (Le Monde, 2009). Le Montespan  (victime du Roi-Soleil) publié en 2008 reçoit le Grand Prix Palatine du roman historique et se vend à 250000 exemplaires. Darling (1998) est adapté au cinéma par Christine Carrière.  Le Magasin des suicides est adapté par Patrice Leconte en 2012 sous la forme d’un film d’animation. Ses récits, inspirés de faits et de personnages réels, attirent le cinéma à qui il vend ses droits "sans mettre le nez dans les scénarios » (Lire, 2008). Jean Teulé endosse également le rôle d’acteur à diverses reprises (Romaine en 1997, Caché de Michael Haneke en 2005, prix de la mise en scène à Cannes), une activité qui le rapproche définitivement de celle qui partage sa vie, l’actrice Miou Miou. En 2013, il expérimente un nouveau genre en écrivant l'histoire du roi maudit Charles IX dont le règne fut marqué par le massacre des Protestants lors de la Saint-Barthélémy sous la forme d'une bande dessinée avec Richard Guérineau intitulée "Charly 9",



Bibliographie sélective

  • Darling (1998) adapté au cinéma par Christine Carrière avec, dans les rôles principaux, Marina Foïs et Guillaume Canet

  • Je, François Villon (Julliard, 2006) Prix du récit biographique

  • Le magasin des suicides (Julliard, 2007) adaptation en film d'animation par Patrice Leconte est sortie sur les écrans en 2012

  • Le Montespan (Julliard, 2008) prix Maison de la Presse et Grand Prix Palatine du roman historique, sera le prochain film d'Olivier Marchal. Adapté en BD

  • Mangez-le si vous voulez (Julliard, 2009)

  • Charly 9 (Julliard, 2011)

  • Fleur de tonnerre (Julliard, 2013)

 

 

 

 

L'Analphabète qui savait compter / Jonas Jonasson ; trad. Carine Bruy. - Paris : Presses de la cité, 2013.
Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d'Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l'indifférence générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi, Nombeko, l'analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale. Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. A ce moment-là, l'humanité entière est menacée de destruction.
R JON


Arsène / Juliette Arnaud. - Paris : Casterman, 2012.

Pour vous dire à quel point c'est un genre de fille fantastique, elle a tellement beuglé des insultes que je les ai toutes entendues malgré la musique. Tout de suite j'ai pigé que cette fille-là c'était forcément un numéro 10. Alors j'ai pensé à Arsène Wenger, qui est mon maître, et je me suis dit : cette fille-là, minimum, elle mérite de s'appeler Arsène. Et c'est ce que j'ai fait. Je l'ai appelée Arsène.
R ARN.


Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre / Ruta Sepetys ; trad. de l'anglais (américain) par Bee Formentelli. - Paris : Gallimard jeunesse, 2011

Juin 1941. Une nuit, Lina, 15 ans, sa mère Elena et son petit frère Jonas sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique. Au bout d'un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau ni nourriture, ils arrivent dans un kolkhoze. Lina raconte la mort, la maladie, le froid, la faim, la terreur, mais aussi son amour pour un jeune déporté, Andrius. Premier roman.
R. SEP


Le Cercle fermé / Jonathan Coe ; trad. de l'anglais par Serge Chauvin, Jamila Ouahmane Chauvin. - Paris : Gallimard, 2006.

L'Angleterre de Tony Blair entre dans le nouveau millénaire, et les héros de Bienvenue au club dans l'âge mûr. Vingt ans après, qu'ont-ils fait de leurs idéaux de jeunesse ? N'auraient-ils d'autre choix qu'entre compromissions et immobilisme? Seul l'affreux Paul, leur cadet, un politicien opportuniste, semble s'adapter à ces temps nouveaux et aux nouveaux cercles du pouvoir. Mais si les utopies des années soixante-dix semblent maintenant lointaines, il suffit de bien peu pour faire resurgir les fantômes du passé... Jusqu'à ce que le cercle se referme.
R COE


Chambre 2 / Julie Bonnie. - Paris : Belfond, 2013.
Lauréate du Prix Roman FNAC.
La naissance : le plus beau moment de la vie et pourtant... Lorsqu'elle ouvre les chambres de la maternité où elle travaille comme puéricultrice, Béatrice doute de l'existence qu'elle a choisie. Une maternité. Chaque porte ouvre sur l'expérience singulière d'une femme tout juste accouchée. Sensible, vulnérable, Béatrice, qui travaille là, reçoit de plein fouet ces moments extrêmes. Les chambres 2 et 4 ou encore 7 et 12 ravivent son passé de danseuse nue sillonnant les routes à la lumière des projecteurs et au son des violons. Ainsi réapparaissent Gabor, Paolo et d'autres encore, compagnons d'une vie à laquelle Béatrice a renoncé pour devenir normale. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter la violence du quotidien de l'hôpital. Un hommage poignant au corps des femmes, et un regard impitoyable sur ce qu'on lui impose.
R BON


Charly 9 : roman / Jean Teulé. - Paris : Julliard, 2011.
Charles IX fut de tous nos rois de France l'un des plus calamiteux. A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous. Pourtant, il avait un bon fond.
R TEU


Crime d'honneur / Elif Shafak ; traduit de l'anglais (Turquie) par Dominique Letellier. - Paris : Phébus, 2013.

« Ma mère est morte deux fois. » C’est par ces mots qu’Esma, jeune femme kurde, commence le récit de l’histoire de sa famille née sur les rives de l’Euphrate et émigrée à Londres en 1970. L’histoire, d’abord, de sa grand-mère dans le village de Mala Çar Bayan, désespérée de ne mettre au monde que des filles, elle qui sait combien la vie ne les épargnera pas. L’histoire de sa mère, Pembe la superstitieuse, et de sa tante, Jamila la guérisseuse, sœurs jumelles aux destins très différents. L’histoire des hommes aussi, celle de son père, tour à tour aimant, violent, fuyant, et celle de ses frères, Yunus le rêveur, et Iskender. Iskender, l’enfant chéri de sa mère, la « prunelle de ses yeux », son sultan. Son meurtrier.E nfin, l’histoire de ces immigrés qui ont choisi l’exil pour vivre de miracles et croire aux mirages, qui ont choisi la liberté et l’amour quand d’autres restent ancrés dans les traditions et portent au pinacle l’honneur d’une famille.
R SHA. COUP DE


Darling / Jean Teulé. - Paris : Julliard, 1998.

Pour célébrer ceux qui refusent de subir en silence la cruauté imbécile de la vie et des autres, Jean Teulé raconte l'histoire d'une femme qui voulait se faire appeler Darling pour oublier les coups reçus dans son enfance, les rebuffades et les insultes... Derrière l'impitoyable lucidité de son humour, Jean Teulé célèbre le flamboyant courage de celles qui refusent de continuer à subir en silence la cruauté imbécile de la vie et des autres. Ce roman unique inspiré d'une histoire vraie confiée à Teulé par une femme, a fait l'objet d'une adaptation au cinéma par Christine Carrière. « (...) Jean Teulé a tant de talent que, l'histoire de Darling, on la suit, captivé. Comme lui. »Jean-Pierre Tison - Lire.
R TEU


L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea / Romain Puértolas. - Paris : Le Dilettante, 2013.
Une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye postkadhafiste, une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d'une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle.
R PUE


Fleur de tonnerre : roman / Jean Teulé. - Paris : Julliard, 2013.

De son enfance à sa mort par décapitation sur le Champ de Mars de Rennes en 1853, Jean Teulé, raconte chapitre après chapitre, ville après ville, les haltes de Fleur de Tonnerre dans différentes maisons comme cuisinière ou bonne à tout faire et énumère, sur son parcours, ses crimes par empoisonnement. Car notre héroïne est experte en soupe aux herbes et gâteau breton à l'Angélique confite et aux raisins secs auxquels elle ajoute une dose de « reusenic'h », fatale pour chaque convive. Homme, femme, enfant, vieillard, tout le monde y passe (même ses parents). Hélène tue sans raison apparente, des gens qu'elle rencontre sur son chemin, qu'elle aime autant qu'elle déteste et se voit ainsi devenir la plus grande tueuse de tous les temps (elle aurait commis plus de 60 crimes), tombée dans l'oubli sans doute parce que son procès eut lieu presque en même temps que le coup d'Etat de Napoléon III.
R TEU



L'invention de nos vies / Karine Tuil. - Paris : Grasset & Fasquelle, 2013. - 492 p. ; 21 cm.
Rentrée littéraire 2013.


Qu'est-ce qui fait courir Sam Tahar ? L'argent, le luxe, un beau mariage avec la fille d'un homme puissant, les succès féminins, la reconnaissance du barreau new-yorkais où cet avocat redouté exerce, le plaisir de courir les plateaux de télévision, il a tout. Alors que veut-il de plus ? Oublier peut-être que sa réussite repose sur une imposture. Car pour trouver sa place sociale, il a pillé la vie de son ex-meilleur ami, Samuel Baron, écrivain raté, fils d'intellectuels juifs, et qui sombre lentement dans une banlieue sous tension, n'ayant pour seul lot de consolation que Nina, "au corps hypersexué", mannequin pour de grandes enseignes populaires. Ce trio était ami, il y a vingt ans. Ils se retrouvent et tout explose. ..
R TUI


Et que le vaste monde poursuive sa course folle
/ Colum McCann.
Le roman restitue l'effervescence qui régnait à New York dans les années 1970 : scène artistique débridée, libération des moeurs, controverse autour de la guerre du Vietnam, contestation politique, quartiers de non-droit, etc.



Le Magasin des suicides / Jean Teulé. - Paris : Julliard, 2007.

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.
R TEU


Le Montespan : roman / Jean Teulé. - Paris : Julliard, 2008.

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan. Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose...
R TEU



Une part de ciel / Claudie Gallay. - Arles : Actes sud, 2013.
Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-vous. Elle retrouve son frère et sa soeur, restés depuis toujours dans le village de leur enfance. Garde forestier, Philippe rêve de baliser un sentier de randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes. Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son homme, en taule pour quelques mois, et élève une fille qui n'est pas la sienne. Dans le Val-des-Seuls, il y a aussi le vieux Sam, pour-voyeur de souvenirs, le beau Jean, la Baronne et ses chiens, le bar à Francky avec sa jolie serveuse...
R GAL



La vie très privée de Mr Sim : roman / Jonathan Coe ; trad. de l'anglais par Josée Kamoun. - Paris : Gallimard, 2011.

Maxwell Sim est un loser de quarante-huit ans. Voué à lÆéchec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l'échec à l'âge adulte (sa femme le quitte, sa fille rit doucement de lui), il s'accepte tel qu'il est et trouve même certaine satisfaction à son état. Mais voilà qu'une proposition inattendue lui fait traverser l'Angleterre au volant d'une Toyota hybride, nantie d'un GPS à la voix bouleversante dont, à force de solitude, il va tomber amoureux. Son équipée de commis-voyageur, représentant en brosses à dents dernier cri, le ramène parmi les paysages et les visages de son enfance, notamment auprès de son père sur lequel il fait d'étranges découvertes : le roman est aussi un jeu de piste relancé par la réapparition de lettres, journaux, manuscrits qui introduisent autant d'éléments nouveaux à verser au dossier du passé. Et toujours Max pense à la femme chinoise et à sa fille, aperçues dans un restaurant en Australie, dont l'entente et le bonheur d'être ensemble l'ont tant fasciné. Va-t-il les retrouver ?

R COE.

 

La tête de l'emploi/ David Foenkinos

À 50 ans, Bernard est persuadé que sa bonne petite vie tranquille se déroulera ainsi jusqu'à la fin de ses jours.C'est sans compter sa femme, qui décide d'un coup de divorcer, et la crise, qui lui fait perdre son emploi. Sans logement, sans argent, incapable d'avouer son chômage à sa famille, il n'a d'autre alternative que de retourner vivre dans sa chambre d'adolescent, chez ses parents. Ceux-ci ne semblent pas réjouis de recueillir leur unique rejeton, qui trouble leur vieillesse paisible. Jusqu'à ce que Bernard rencontre la fille d'un quincaillier, aussi perdue que lui...
Comment trouver sa place dans un monde en crise, quand on n'est ni très jeune, ni très beau, quand, finalement, on ne désire que le bonheur ? Un destin d'aujourd'hui, une histoire drôle et mélancolique.



Concerto à la mémoire d 'un ange/ E-E Schmitt

Six histoires liées entre elles, sur les thèmes de la rédemption et du destin. Le texte est suivi du journal d'écriture de l'auteur.