21 mars 2014

Lectures du 21 mars 2014

Lectures des Echappés (mars 2014)   Jeu poétique : Lamartine, Apollinaire, Prévert, Rimbaud Il était une fois... : contes en haïkus / Agnès Domergue, Cécile Hudrisier. - Thierry Magnier, 2013     L'attente de l'aube / William Boyd. - Seuil, 2012 Début du Xxè siècle, un homme est enrôlé comme espion e échange de saliberté ...   Bride Stories t1 / scénario et dessin Kaoru Mori. - Ki-Oon, 2011 Afghanistan. La vie d'Amir, 20 ans, est bouleversé le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2013

Lectures du 6 septembre 2013

Accabadora / Michela Murgia ; trad. Nathalie Bauer. - Paris : Seuil, 2011. (Lucile) Littérature italienne Résumé : Dans un petit village sarde des années cinquante, la vieille couturière, Tzia Bonaria, décide d'accueillir chez elle Maria, quatrième fille dune veuve d'humbles origines. Ce sera sa fille d'âme , à laquelle elle va apprendre son métier, offrir un avenir, tout en l'obligeant à s'appliquer à l'école, ce qui n'est guère courant pour une fille à l'époque. Maria grandit donc entourée de soins et de tendresse; mais certains... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

La première chose qu'on regarde/ Grégoire Delacourt, Lattès, 2013.

Lien vers le site de l'auteur et la présentation du livre Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Face à lui : Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle en a vingt-six, et elle a quelque chose de cassé.. Un nouvel opus de Grégoire Delacourt , toujours efficace..;(Béatrice) Dans la même thématique : Lorque j'étais une oeuvre d'art .d'Eric Emmanuel Schmitt      
Posté par blogechappes à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

Ce que le jour doit à la nuit/ Yasmina Khadra, Julliard, 2008.

L'itinéraire, des années 1930 à nos jours, d'un garçon algérien au destin jalonné par les tragédies. Issu d'une famille de paysans ruinés, Younes est arraché à sa mère à l'âge de 9 ans, puis confié à son oncle, notable d'Oran. Marié à une Française, l'homme rêve d'offrir une vie meilleure à ce jeune et charmant neveu. Rebaptisé Jonas, Younes intègre alors la jeunesse pied-noire de l'Algérie des années 1950. Lu et apprécié par Frédéric
Posté par blogechappes à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

Belovd/ Toni Morrison, Bourgois, 1989.

1850. Sethe, esclave de la plantation de Mme Garner, le Bon Abri, s’est enfuie pour retrouver ses trois enfants envoyés chez sa belle–mère Baby Suggs à Cincinnati. Son fils Halle, le mari de Sethe l’a en effet « rachetée » à Mr Garner moyennant de travailler tous ses dimanches afin de payer sa dette. Arriver à Cincinnati n’est pas une mince affaire, surtout si l’on est noire, en fuite, et enceinte de surcroît presqu’à terme. Marchant de nuit, se cachant le jour, morte de faim et de soif elle finira par accoucher au fond d’une barque... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

Lignes de faille/ Nancy Huston, Actes Sud, 2006.

Un demi-siècle d'histoire, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York, à travers le regard et le vécu de Sol, Randall, Sadie et Kristina, des enfants de 6 ans dont chacun est le parent du précédent. Une marche à rebours dans le monde actuel, sa barbarie et sa violence...   Présenté par David
Posté par blogechappes à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2013

Michèle Lesbre

Le canapé rouge publié en 2007 Parce qu'elle était sans nouvelles de Gyl, qu'elle avait naguère aimé, la narratrice est partie sur ses traces. Dans le transsibérien qui la conduit à Irkoutsk, Anne s'interroge sur cet homme qui, plutôt que de renoncer aux utopies auxquelles ils avaient cru, tente de construire sur les bords du Baïkal un nouveau monde idéal. A la faveur des rencontres dans le train et sur les quais, des paysages qui défilent et aussi de ses lectures, elle laisse vagabonder ses pensées, qui la renvoient sans cesse à la... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

La nuit tombée/ Antoine Choplin, La Fosse aux ours, 2013.

Prix France télévisions 2012 Gouri est heureux, il conduit sa moto à laquelle il a adjoint une remorque bringuebalante. Une émotion contenue l'anime, il revient sur les lieux où il vivait avec sa femme et sa fille. Avant. Avant l'accident de la centrale de Tchernobyl. Avant sa fuite vers Kiev. A peine inquiet, sa mission dans la zone interdite le réjouit, revoir ses quelques amis qui sont demeurés sur place, revoir son appartement, là où sa fille Ksenia a fait ses premiers pas, à commencer de grandir. Il revient aussi pour elle, fera... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

La part du feu/ Hélène Gestern, Arléa, 2013.

À la suite d’une révélation qui la bouleverse, Laurence Emmanuel comprend que sa vie est peut-être moins simple qu’elle ne le pensait. Elle décide d’en apprendre davantage sur le passé de ses parents. Très vite, ses recherches l’amènent sur la piste d’un militant d’extrême gauche, Guillermo Zorgen, qui a défrayé la chronique dans les années 70 avant de sombrer dans l’oubli. Qui était cet homme ? Ce roman sur la quête des origines est un véritable coup de coeur pour Lucile !! Vous pouvez vous rendre sur le site de l'auteur !!! ... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2013

Léger fracas du monde/ Antoine Choplin, la Fosse aux Ours, 2004.

Evariste, artiste-peintre singulier, se rend au bord du lac du Bourget.Il veut peindre son ultime tableau. Pourtant, une fois devant sa toile vierge, il est comme impuissant. Ce trouble le renvoie à son histoire dont on devine l'épaisseur et les heures sombres. Mais ce séjour est aussi l'occasion de rencontres peu communes qui transformeront Évariste et surtout les personnes qu'il côtoie. Son regard différent, son appétit du monde et sa capacité d'émerveillement révèlent en Évariste une profonde humanité. Ouvrage bien apprécié par... [Lire la suite]
Posté par blogechappes à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]